Première enseigne réunionnaise à s’être lancée dans la démarche Zéro-Gâchis, E.Leclerc Réunion étend désormais le concept à l’ensemble de ses 18 magasins. Avec un objectif ambitieux : atteindre les 6 millions de produits sauvés du gaspillage d’ici 2025.

Moins de gaspillage et plus de pouvoir d’achat. C’est le pari « gagnant-gagnant » relevé par E.Leclerc Réunion en 2020, lorsque l’enseigne décide de se lancer dans la démarche Zéro-Gâchis. Le principe est simple : les produits dont la date limite de consommation (DLC) est inférieure à trois jours sont quotidiennement placés dans un rayon dédié et vendus jusqu’ à
70% moins chers.

Plus de 860 000 produits (Unité de Vente Consommateur) ont été sauvés en 2022, soit près de 2500 par jour. Le succès est au rendez-vous et l’enseigne décide d’étendre la démarche dans ses 18 magasins.

« Les Réunionnais sont prêts à adopter des modes de consommation vertueux et innovants »

« Ces excellents résultats sont avant tout le fruit de l’engagement des équipes. C’est aussi la preuve que les Réunionnaises et les Réunionnais sont prêts à adopter des modes de consommation vertueux et innovants, explique Pascal Thiaw-Kine, Président du Mouvement E.Leclerc Réunion. Notre rôle c’est de donner accès à ces solutions alternatives qui sont gagnantes pour tout le monde ».

Concrètement, la démarche Zéro-Gâchis s’applique aux produits du rayon frais comme les œufs, les produits laitiers (fromage, crème, yaourt,…) et la viande (charcuterie, boucherie,…). De bons produits mis en valeur dans un corner dédié ou en rayon facilement identifiable par le consommateur. Ce dernier bénéficie ainsi d’un gain direct sur son pouvoir d’achat tout en évitant qu’une denrée alimentaire encore consommable ne termine à la poubelle.

Lutter contre le gaspillage à la source

Voilà pour la face émergée de l’iceberg Zéro-Gâchis. Mais cette démarche vertueuse ne s’arrête pas là. Grâce à l’outil Smart Decision, qui collecte les données sur les produits vendus dans les rayons Zéro-Gâchis, l’enseigne peut identifier les produits arrivant trop régulièrement en fin de DLC, mieux affiner les volumes de commandes et ainsi lutter contre le gaspillage à la source.

Nos Actualités
Découvrez toute l’actualité E. Leclerc à La Réunion

Démarche Zéro-Gâchis : Vers les 6 millions de produits sauvés en 2025

Un fruit offert aux enfants tous les mercredis

E.Leclerc et la Croix Rouge distribuent 1200 kits petits-déjeuners solidaires